Les lieux de mémoire

Ces lieux de mémoire français sont des sites symboliques très divers, liés à la mémoire de la traite, de l’esclavage, des résistances, des abolitions. Des institutions, des associations y gardent et valorisent le souvenir d’événements, de personnages historiques. Il en existe sur l’ensemble de l’hexagone et dans les départements d’outre-mer : lieux de combats (Fort Delgrès en Guadeloupe...), de marronage (l’Entre-deux à la Réunion), sites de plantations coloniales, coeur historique et bâtiments remarquables des ports négriers de la façade atlantique (Nantes, Bordeaux...), villes, villages, maisons ou naquirent, vécurent ou moururent des acteurs de cette histoire (Toussaint Louverture, Shoelcher, abbé Grégoire...). Mais aussi l’Assemblée nationale, le Sénat, et le Panthéon.

Certains s’organisent en réseau, comme la Route des Abolitions dans l’Est de la France, nouent des coopérations notamment d’un côté et de l’autre de l’Atlantique. Des représentants de ces sites, élus et techniciens, se sont réunis pour la première fois en séminaire en octobre 2007 au Château de Joux (près de Pontarlier) et un projet de réseau thématique candidat au patrimoine mondial de l’Unesco est en cours.


Suivez l'actualité du CMNHE
sur Facebook et Twitter

CONTACT : CMNHE
Ministère chargé de l’Outre-Mer
27 rue Oudinot 75007 PARIS

Présidente :
Myriam COTTIAS
Lui envoyer un message

Secrétaire générale:
Angèle LOUVIERS
Lui envoyer un message

LIENS

Autres liens...

Accueil du site | Crédits