Les manuels scolaires


Même si le contenu d’un manuel n’est en rien la garantie de l’enseignement d’une question d’histoire (le choix pédagogique de l’enseignant pouvant se porter sur de nombreux supports documentaires annexes), il n’en demeure pas moins l’expression de certains points forts de la culture commune de la nation. Ainsi, les manuels édités par Hatier à destination des DOM soulignent combien il est possible d’aborder, par exemple, la période révolutionnaire à travers la question de l’esclavage, en mettant en évidence les conditions de vie sur les plantations, les figures locales de la résistance et le rôle des mouvements abolitionnistes [1]. Les éditeurs, qui sont entièrement libres de leurs choix, devraient prendre conscience (ce qui est déjà notable chez certains d’entre eux) de leur rôle en la matière. Ce changement de perspective ne s’imposera que plus facilement si le ministère de l’Éducation nationale intègre ces priorités dans ses programmes et ses directives d’application des programmes. De plus, la « mise en scène » des programmes à travers les manuels est une incitation supplémentaire pour les enseignants à développer le thème, tout autant qu’il nourrit l’imaginaire de l’élève qui le feuillette.

[1] Voir, par exemple, le manuel Histoire-Géographie. Antilles françaises, Paris, Hatier international, 2003, pour l’école primaire, ou encore Histoire-Géographie. Antilles-Guyane, Hatier international, 2001, pour le collège, qui témoignent d’une approche pédagogique pouvant servir d’exemple en la matière.


Suivez l'actualité du CMNHE
sur Facebook et Twitter

CONTACT : CMNHE
Ministère chargé de l’Outre-Mer
27 rue Oudinot 75007 PARIS

Présidente :
Myriam COTTIAS
Lui envoyer un message

Secrétaire générale:
Angèle LOUVIERS
Lui envoyer un message

LIENS

Autres liens...

Accueil du site | Crédits